Festival International de Longjumeau (France)

Mai 1987 – Festival International de Longjumeau (Région Parisienne)

L’orchestre des mandolines de Remiremont a participé au festival international d’orchestres à plectres organisé par l’ensemble instrumental du conservatoire de cette ville présidé par Sylvain Dagosto.

L’hébergement des musiciens était prévu dans un village familial de vacances construit en pleine nature où tout était réuni pour agrémenter leur séjour. Cependant, le programme chargé n’a pas permis aux musiciens de profiter de ce cadre agréable ni de la proximité de la capitale. Dès le samedi après-midi, une répétition était prévue afin de préparer le concert du soir. Celui-ci, le deuxième du festival, réunissait les Belges, les Italiens, ainsi que l’orchestre dirigé par M. Gilbert Zaug, dans le grand théâtre de Longjumeau. Malgré le trac des musiciens, la prestations des Romarimontains fut particulièrement appréciée par un public de connaisseurs. Parmi l’assistance, on notait la présence de mandolinistes professionnels de haut niveau, dont Mario Monti, président de la commission des plectres au sein de la Confédération musicale de France.

Le dimanche matin, une répétition réunissait les huit orchestres invités au festival : l’Allemagne, les Pays-Bas, la Bulgarie, l’Espagne, l’Italie, la Belgique et la France représentée par Longjumeau et Remiremont. Tous ces musiciens mettaient une touche finale aux deux morceaux prévus pour la clôture du festival.

Après la prestation des Espagnols et des Bulgares, 250 musiciens et 5 chorales interprétaient à l’unisson le Choral 147 de Bach ainsi que la “Marche et Bacchanale” de Verdi, sous la baguette de Sylvain Dagosto. Quelle magnifique façon de rehausser un festival !

Aussitôt le concert terminé, les Romarimontains reprenaient la direction des Vosges où ils sont arrivés tôt le lundi matin, encore sous le charme de ce week-end musical.